Etude sur l'existence des fantômes

Un fantôme est une apparition, une vision ou une illusion interprétée comme la manifestation surnaturelle d'une personne décédée. Les fantômes sont également appelés revenants ou spectres. Toutefois les termes ne sont pas rigoureusement synonymes : un revenant est l'apparition d'un mort connu, dans une apparence identique à celle qu'il avait de son vivant et qui se comporte comme un vivant, tandis qu'un fantôme est une image floue, lumineuse, brumeuse et inconsistante, qui paraît flotter au-dessus du sol. Les fantômes peuvent prendre un nom spécifique en raison de leurs origines et de leurs caractéristiques.

  • I- Un sujet controversé
  • a)- Dans les faits
  • b)- A la recherche de preuves
  • c)- Et la science?
  • d)- Toutefois...
  • II- Affaires diverses célèbres
  • III- Support audio-visuel: les enquêtes de "GussDx"
  • Conclusion

 

I- Un sujet controversé

a)- Dans les faits:

La presque totalité des apparitions de fantômes ne sont connues que par les récits du ou des témoins, souvent repris d'ouvrage en ouvrage sans vérification. Dans nombre de cas, le récit est tenu d'un tiers, comme l'indique très honnêtement Pline le Jeune dans son célèbre récit : «Cette histoire, je la crois sur la foi d'autrui». Pour d'autres, la qualité des témoins suggère que leur récit est recevable, tout en tenant compte des possibilités d'illusions ou d'hallucinations. S'y ajoute les inventions, canulars et autres supercheries. Nombre de témoignages ont été transmis par des lettres de prétendus témoins ou de proches des narrateurs. La quasi-totalité des nombreux exemples cités par Camille Flammarion dans ses ouvrages sur les manifestations post-mortem sont tirés des milliers de lettres reçues sans vérification. Comme l'indique Anne Jaffé, disciple de Jung : « Ces lettres ne peuvent pas, en elles-mêmes, être considérées comme contributions à la science de la parapsychologie telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui ».

b)- A la recherche de preuves

Les premières recherches scientifiques sur les fantômes remontent à la fin du 19e siècle. Certains scientifiques très sérieux se penchèrent sur la question et leurs expériences se révélèrent « intéressantes » voire parfois « troublantes ». Le plus célèbre d’entre eux, Charles Richet, Prix Nobel 1913 de médecine, réalisa même des photos et des moulages de fantômes, les « ectoplasmes » invoqués durant des séances spirites très à la mode au début du 20e siècle. Il initia puis dirigea l’Institut métapsychique international (IMI) basé à Paris. Selon lui : « les fantômes, sauf de rarissimes apparitions d’animaux, ont une forme humaine, vêtus des vêtements qu’ils portaient à l’époque de leur vie terrestre. Tantôt ils ont l’apparence parfaite de la vie, tantôt ils sont transparents et nuageux comme des ombres ; généralement ils semblent entrer par une porte, et poursuivre leur route jusqu’à une autre chambre, où ils disparaissent. Souvent ils naissent à l’improviste et se résolvent en vapeur, en passant à travers les murs et les portes closes. Tantôt ils marchent, tantôt ils sont comme suspendus dans l’air. L’arrivée du fantôme se révèle presque toujours par un vague sentiment d’horreur, la sensation d’une présence, coïncidant avec un souffle glacé : presque toujours ils semblent être totalement indifférents aux personnes vivantes qui sont là à les regarder. Parfois ils se livrent à quelque occupation domestique, parfois ils font des gestes désespérés. On observe de grandes différences dans leur allure.

c)- Et la science?

Les recherches de Charles Richet, quoiqu’intrigantes, n’ont toujours pas « prouvé » l’existence des fantômes. Actuellement, la communauté scientifique considère en général que, méprises et tromperies mises à part, la plupart des manifestations de fantômes présentées comme authentiques n'ont pas de réalité physique. Les apparitions spectrales n'entrent pas dans le champ des études du mouvement zététique, celui-ci se limitant aux hypothèses réfutables et excluant, de fait, tout ce qui touche aux croyances. Pour Pascale Catala : « seule une approche rationnelle, se fondant sur diverses disciplines scientifiques (physique, psychologie, psychiatriques, sociologie, neurophysiologiques, etc.) permettra de démêler le vrai du faux ». Ainsi, diverses hypothèses sont envisagées pour comprendre le phénomène : Hallucinations, paralysie du sommeil, infrasons, champ magnétique, etc…

d)- Toutefois...

Le nombre de témoignage et d’expériences surnaturelles avec des entités dans la population est plus que troublant. Si l’on peut justifier certaines apparitions avec une paralysie du sommeil (par exemple), on peut s’étonner du fait qu’autant de personnes puissent en être victime. Sans compter les cas les plus extrêmes – ou des familles durent parfois déménagés. De plus, des appareils de surveillance ont déjà pris des vidéos qui ne s’expliquent pas, et énormément de témoignages proviennent de personnes dignes de foi. On peut penser que la plupart des témoignages sont des impostures, mais dans presque tous les cas, mentir ne sert absolument à rien pour la personne. Sans compter les témoignages anonymes du net.

 

II- Affaires diverses célèbres:

Le jeune compositeur André Bloch relate, qu'alors que lui et sa mère séjournaient à Rome, cette dernière vit apparaître à côté d'elle son jeune neveu René Kraemer, âgé de 14 ans, qui la regardait en riant tout en lui disant : « mais oui, je suis bien mort ». De retour à Paris quinze jours plus tard, ils eurent la confirmation de la nouvelle de son décès qui s'était produit au moment précis de la vision.

Dans ses Mémoires d'outre-tombe, Chateaubriand fait état d'un chat noir qui hanterait l'escalier d'une tour du château de Combourg, appelée de ce fait « la tour du chat ». En 1876, lors de travaux de restauration, on découvrit dans un mur les restes desséchés d'un chat, probablement emmuré vivant au Moyen Âge pour conjurer le mauvais sort selon les coutumes de l'époque.

Dans la nuit du 28 décembre 1879, eut lieu la catastrophe ferroviaire du pont sur le Tay. Au cours d'une terrible tempête, le train de nuit reliant Édimbourg à Dundee dérailla en passant sur le très long pont surplombant le fleuve Tay en Écosse, entrainant la chute de 13 travées. Il n'y eut aucun survivant parmi les 75 passagers. Le pont fut reconstruit en 1887 et le trafic ferroviaire fut rétabli mais, un 28 décembre quelques années plus tard, on observa le passage à vive allure d'un train non programmé qui disparut une fois arrivé au milieu du pont.

Dans les années 1930 à Londres, un des célèbres bus rouge à impériale, portant le N°7, a provoqué de nombreux accrochages et au moins un accident mortel. Tôt le matin, il fonçait sur les automobilistes, au carrefour de Saint Mark's Road et de Cambridge Gardens, près la station de métro de Ladbroke Grove, avant de disparaître mystérieusement. Le phénomène disparut rapidement après que les autorités eurent rectifié le tracé du carrefour

Fin 2003, une caméra de surveillance du château de Hampton Court a enregistré l'image d'un personnage en costume, supposé être le fantôme d'Henry VIII, refermant une porte. La vidéo a été reprise et diffusée par de nombreuses chaînes de télévision mais, pour Richard Wiseman, professeur de psychologie à l'université du Hertfordshire, cité par le Daily Telegraph, il s'agit « soit d'un coup de publicité du palais, ce dont je doute, soit d'un visiteur qui a voulu se rendre utile en refermant la porte ». Malgré tout, la personne filmée n’a pas un aspect humain, mais plutôt fantomatique.

Thomas Edison, l'inventeur du Phonographe en 1877, espérait encore en 1920 mettre au point un appareil permettant de capter directement les messages des esprits. Il ne s'agissait pas à proprement parler des fantômes, mais l'idée était proche. "Je prétends qu'on peut construire un appareil si sensible que, s'il y a des êtres dans un autre monde, qui souhaitent entrer en rapport avec nous dans ce monde ci, les chances qu'ils puissent le faire avec cet appareil seront bien meilleures qu'avec les tables tournantes". Et en 1959, le producteur de cinéma suédois Friedrich Jürgenson (1903–1987), parti se promener avec un magnétophone aux environs de Stockholm pour enregistrer des chants d'oiseaux, eut la surprise d'entendre des voix derrière leurs pépiements. Intrigué, il multiplia les enregistrements. Pensant avoir identifié des messages en provenance d'amis ou de parents défunts, il publia ses découvertes en 1964. Konstantin Raudive, un ancien professeur de psychologie, se pencha à son tour durant neuf ans sur le sujet et réunit plus de 10 000 échantillons de voix. En 1968, il rédigea un livre accompagné d'un disque sur le fruit de ses recherches qu'il poursuivit jusqu'à sa mort en 1974.

La tour de Londres est supposée être visitée par les spectres des nombreuses victimes qui y ont été enfermées, torturées ou exécutées durant des siècles. Parmi les plus célèbres se trouvent Anne Boleyn qui y apparaîtrait fréquemment, parfois sans sa tête. Walter Raleigh se promènerait les nuits de pleine Lune sur les remparts proches de ses anciens appartements, Henri Percy (9e comte de Northumberland) déambulerait pour sa part sur les remparts de Martin tower et Guilford Dudley viendrait s'assoir près d'une fenêtre de Beauchamp tower. Margaret Pole, 8e comtesse de Salisbury, ferait revivre aux témoins les circonstances atroces de sa décapitation et les deux jeunes princes, Édouard V d'Angleterre et Richard de Shrewsbury, emprisonnés dans la Tour et disparus de façon inexpliquée seraient apparus à plusieurs reprises. S'y ajoutent de nombreuses autres apparitions plus ou moins clairement identifiées. Il semblerait que la dernière apparition remonte au 13 février 1957, date à laquelle deux gardes de la Tour aperçurent une silhouette blanche, qui pourrait être le spectre de Jeanne Grey, entre les créneaux du sommet de la salt tower.

La Maison-Blanche serait hantée par le fantôme d'Abraham Lincoln, président des États-Unis assassiné en 1865. Le premier témoignage remonte à l'épouse de Calvin Coolidge (président de 1923 à 1929) qui aurait aperçu sa silhouette à une fenêtre du Bureau ovale. Il aurait ensuite été vu à plusieurs reprises durant la présidence de Franklin Delano Roosevelt (1933-1945) par diverses personnes, dont la reine Wilhelmine des Pays-Bas durant son séjour dans la chambre de Lincoln à la Maison-Blanche.

 

III- Support audio-visuel: les enquêtes de "GussDx"

Les émissions de chasseur de fantômes sont aujourd’hui courantes, et les plus célèbres sont évidemment celles qui sont gérées par des gros studios. Sachant qu’il y a de l’argent en jeux, on peut alors se mettre à douter des résultats obtenus dans ces fameuses chasses. Un autre problème survient : comment faire pour rester rationnel et avoir un regard critique sur la situation quand les chasseurs interprètent tout et ne laissent pas le spectateur libre de réfléchir par lui-même ? Bref : les chasses aux fantômes fiables ne sont plus monnaie courante ces temps-ci. À peut-être une exception près : le youtubeur GUSSdx, connu pour ses vidéos sur le jeu vidéo « minecraft » à décider de réaliser une série de « chasseur de fantôme » lui-même, en allant totalement seul à la rencontre d’entités. C’est avec plusieurs milliers d’euros de matériel vidéos et audio (obtenu grâce à des dons) que Guss va mener ses enquêtes : sa franchise vis-à-vis de ces dernières et son honnêteté face à ses abonnés aura pour conséquence de propulser sa série sur le devant de la scène, à tel point que certaines chaînes de télés lui proposeront des interviews et que certains groupes de chasseur de fantômes voudront créer un partenariat avec lui. Toutefois, GUSS est toujours resté indépendant, et l’une des raisons majeure pour laquelle ses vidéos en particuliers sont présentés sur le site est qu’il adopte une démarche scientifique et rationnelle, sans interprétations hâtives (la démarche s’inscrit donc totalement dans l’esprit du site).

/!\ AVERTISSEMENT /!\ Ces vidéos tournées par GussDx sont considérées comme très probablement vraies par le CRESP, et donc les études qui suivront seront réalisées à partir de cette série. Ceci est un choix subjectif que personne n'est obligé de suivre. Les raisons de cette décision sont les suivantes: après de nombreuses analyses des vidéos (de ma part et de celle de nombreux autres Youtubeurs), aucune trace de subterfuge ne fut trouvée. De plus, Guss est une personne dont la réputation d'hônneteté n'est plus à refaire. Etant donné sa constante transaprence et ce que révèlent l'analyse des vidéos qui semblent manifestement authentiques, cette série de Chasseur de Fantômes sera le matériel de base pour travailler la question sur ce site. Tout avis différent ou objection à ce sujet sera le bienvenue sur le forum; aucune censure n'est mise en place sur le site.

La série a commencer en juillet 2014 et est encore en tournage. Chaque épisode est suivi d’un « vlog », tout aussi important que la vidéo en elle-même (si l’on est à la recherche de l’exact et des informations complémentaires).

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

/!\ Le site ne pouvant pas supporter un trop grand nombres de vidéos sur la même page, seule la saison 1 est diffusée. Vous pouvez suivre la saison 2 sur la chaine youtube de GussDx en cliquant ici.

 

En conclusion :

S’il n’existe pas de preuves dites « scientifiques » des fantômes, on ne peut en revanche que s’interroger sur la plupart des témoignages. Beaucoup présentent des faits plus que troublants que des "explications" scientifiques (tels que les hallucinations) ne peuvent en aucun cas justifier. Les études de GussDx sont quant à elles très révélatrice: des entités pourraient d'une certaine manière agir à l'aide de l'électromagnétisme. C'est en tout cas la conclusion à laquelle nous aboutissons en visionnant ces vidéos; de nombreuses personnes ont avoués avoir utiliser des appareils tel que le K2 pour faire des exépriences de leurs cotés, et certains ont rapportés avoir eu des résultats similaires à ceux de Guss. De plus, nous avons déjà de très bonnes raisons de penser que l’âme existe (bien qu’une fois de plus la science ne l’ait pas confirmé officiellement) et qu’elle est dissociable du corps. Au vu des faits vérifiés en rapport au sujet, il existe des éléments non négligeables en faveur de cette théorie. Par ces motifs, la théorie de l’existence des fantômes constitue un sujet suffisamment solide pour être en voie de devenir un fait scientifique et se doit d'être étudier avec sérieux et précision (les études gagneraient d'ailleurs à etre orientés vers la question de l'électromagnétisme).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×